PARTAGER
View printer-friendly versionA+A-

Communiqués de presse

Printer Friendly Version Visualiser une version facile à imprimer
« Retour
24/07/02
Groupe DANONE: Résultats provisoires du 1er semestre 2002
 
 
Cliquez ici pour télécharger le communiqué

  • Croissance organique des ventes de + 4,2% (+ 4,9% sur la base des activités conservées au second semestre)
  • Amélioration de la marge opérationnelle de 10,9% à 11,1%
  • Progression du BNPA dilué de + 11% (hors éléments exceptionnels non récurrents)
  • Amortissements de survaleurs et autres éléments exceptionnels non récurrents : 1 031 millions d'euros

 

Les principaux chiffres provisoires et non audités du Groupe DANONE, pour le premier semestre 2002, se présentent comme suit :


Chiffres Clés

2001 S1

2002 S1

Variation

(en millions d'euros)

 

 

 

 

 

 

 

Chiffre d'affaires

7 292

7 152

+ 4,2% [1]

Résultat opérationnel

795

795

 

Marge opérationnelle

10,9%

11,1%

 

 

 

 

 

Bénéfice net (hors éléments exceptionnels non récurrents)

375

402

+ 7,2%

BNPA dilué (hors éléments exceptionnels non récurrents)

2,65€

2,94€

+ 11,0%

Eléments exceptionnels non récurrents (nets d'impôts)

0

(1 031)

 

Résultat net

375

(629)

 

 

 

 

 

Free Cash Flow [2]

335

427

+ 27,5%

Dette financière nette [3]

4 764

4 405

 

[1] : à périmètre et taux de change constants
[2] : Marge Brute d'Autofinancement – Var BFR – Investissements Industriels
[3] : Dette financière nette au 31 décembre 2001 : 4 827 millions d'euros

 

1.    Croissance organique des ventes de + 4,2% au premier semestre 2002 (+ 4,9% sur la base des activités conservées au 1er juillet 2002)

Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe Danone s'est élevé à 7 152 millions d'euros sur le premier semestre 2002, contre 7 292 millions d'euros au premier semestre 2001, soit une baisse sur base historique de – 1,9%.

A périmètre et taux de change constants, la croissance des ventes a été de + 4,2%. L'effet des taux de change, principalement lié à la dévaluation du peso Argentin, a été de – 4,1%. Les variations de périmètre ont eu un effet négatif de – 2% du fait de la déconsolidation à fin avril de la société Galbani.

La croissance organique des ventes des activités conservés au 1er juillet 2002 (excluant Galbani, l'activité Eau en bouteille domestique aux Etats-Unis et les activités brassicoles en Chine) a été de + 4,9% au premier semestre.

 

Le chiffre d'affaires semestriel par pôle d'activité et par zone géographique s'établit comme suit :

(en millions d'euros)

 

S1 2001

 

S1 2002

Croissance comparable [1]

Par Pôle

 

 

 

Produits Laitiers Frais

3 477

3 364

+ 7,6%

Boissons

2 005

2 039

+ 1,2%

Biscuits & Snacks Céréaliers

1 631

1 578

+ 1,8%

Autres Activités Alimentaires

188

182

- 2,1%

Cessions inter- pôles

-9

-11

-

 

 

 

 

Par Zone Géographique

 

 

 

France

2 058

2 124

+ 4,6%

Reste de l'Union Européenne

2 524

2 435

+ 5,0%

Reste du Monde

3 187

3 065

+ 3,3%

Cessions inter- zones

-477

-472

-

 

 

 

 

Total Groupe

7 292

7 152

+ 4,2%

2ème Trimestre 2002

La croissance des ventes sur base comparable a été de + 4,2% au 2ème trimestre.

 

Par pôle d'activité et zone géographique, la croissance trimestrielle des ventes sur base comparable se décompose comme suit :

 

T1 2002

T2 2002

1er sem 2002

 

 

 

 

Par Pôle d'Activité

 

 

 

Produits Laitiers Frais

+ 6,7%

+ 8,6%

+ 7,6%

Boissons

+ 2,7%

+ 0,0%

+ 1,2%

Biscuits et Snacks Céréaliers

+ 0,9%

+ 2,6%

+ 1,8%

Autres Activités Alimentaires

- 1,0%

- 3,2%

- 2,1%

 

 

 

 

Par Zone Géographique

 

 

 

France

+ 5,3%

+ 3,9%

+ 4,6%

Reste de l'Union Européenne

+ 4,2%

+ 5,8%

+ 5,0%

Reste du Monde

+ 3,4%

+ 3,2%

+ 3,3%

 

 

 

 

Total Groupe

+ 4,1%

+ 4,2%

+ 4,2%

Dans les Boissons la performance est à mettre en perspective de conditions météorologiques  peu favorables en Europe et d'un contexte difficile dans certaines activités hors Europe.

Sur base historique le chiffre d'affaires du 2ème trimestre a enregistré une baisse de         –7,8%. L'évolution des taux de change a eu un impact négatif de – 6,7% et les changements du périmètre de consolidation ont eu un impact négatif de – 5,3%.

La croissance comparable des activités conservées au 1er juillet 2002 a été de
+ 5,1% au 2ème  trimestre 2002.

 

2°      Progression de la marge opérationnelle de 10,9% à 11,1 %

La marge opérationnelle du Groupe est passé de 10,9% au premier semestre 2001 à 11,1% au premier semestre 2002.

La marge du premier semestre 2002 intègre un effet favorable d'environ 15 points de base lié à la déconsolidation de Galbani fin avril 2002 et un impact négatif de l'ordre de 20 points de base lié au démarrage du projet Themis de réorganisation des systèmes d'information du Groupe.

L'investissement publicitaire a continué à croître en pourcentage du chiffre d'affaires.

 

 

 

Les résultats opérationnels par pôle d'activité et par zone géographique s'établissent comme suit :

Par Pôle d'Activité

Résultat Opérationnel

Marge Opérationnelle

(en millions d'euros)

2001 S1

2002 S1

2001 S1

2002 S1

 

 

 

 

 

Produits Laitiers Frais........

383

413

11,0%

12,3%

Boissons........................

242

238

12,1%

11,7%

Biscuits et Snacks Céréaliers

136

129

  8,3%

  8,2%

Autres Activités Alimentaires.

28

30

14,9%

16,5%

 

 

 

 

 

Eléments centraux............

6

(15)

-

-

Non répartis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Groupe

795

795

10,9%

11,1%

 

Par Zone Géographique

Résultat Opérationnel

Marge Opérationnelle

(en millions d'euros)

2001 S1

2002 S1

2001 S1

2002 S1

 

 

 

 

 

France...............................

221

248

10,7%

11,7%

Reste de l'Union Européenne..

266

293

10,5%

12%

Reste du Monde......................

302

269

9,5%

8,8%

 

 

 

 

 

Eléments centraux ................

 

 

 

 

Non répartis

6

(15)

-

-

 

 

 

 

 

Groupe

795

795

10,9%

11,1%

 

Structure du résultat opérationnel

 

(en millions d'euros)

 

2001 S1

 

% du chiffre d'affaires 2001

 

2002 S1

 

% du chiffre d'affaires 2002

chiffre d'affaires

7 292

 

7 152

 

 

 

 

 

 

Coût des produits vendus

(3 647)

50,0%

(3 449)

48,2%

Frais sur ventes

(2 215)

30,4%

(2 227)

31,1%

Autres [1]

(635)

8,7%

(681)

9,6%

resultat operationnel

795

10,9%

795

11,1%

 

3°    Le résultat net progresse de + 7,2% et le bénéfice net par action dilué de +11,0% (hors éléments exceptionnels non récurrents)

Le bénéfice net (hors élémentsexceptionnels non récurrents) a progressé de 7,2% sur le premier semestre.

Les éléments exceptionnels non récurrents (1 031 millions d'euros net d'impôts) intègrent

  1. pour un montant de 305 millions d'euros (net d'impôts) l'impact de la cession de 51% des activités Eau Domestique USA dans le cadre de l'accord avec The Coca Cola Company
  2. le solde étant constitué essentiellement d'amortissements exceptionnels de survaleurs sur les activités du Groupe dans les pays émergents, principalement en Amérique Latine.

 

Après prise en compte des éléments exceptionnels non récurrents, le résultat net du premier semestre est négatif de 629 millions d'euros.

(en millions d'euros)

2001 S1

2002 S1

RESULTAT OPERATIONNEL

795

795

Eléments exceptionnels

(15)

(1 039)

Frais financiers

(86)

(64)

Impôts

(256)

(236)

RESULTAT DES SOCIÉTÉS INTEGREES

438

(543)

Intérêts minoritaires

(84)

(105)

Sociétés mises en équivalence

21

19

RESULTAT NET

375

(629)

Dont éléments exceptionnels non récurrents  (nets d'impôts)

0

(1 031)

BENEFICE NET
(hors éléments exceptionnels non récurrents)

375

402
+ 7,2%

BENEFICE NET DILUE PAR ACTION
(hors éléments exceptionnels non récurrents)

2,65€

2,94€
+ 11,0%

 

4°      Financement

Le Free Cash Flow a progressé au premier semestre 2002 de plus de 27% par rapport au premier semestre 2001, dans un contexte de réduction des investissements industriels qui ont représenté au premier semestre 2002, 3,6 % du chiffre d'affaires.

La dette financière nette est passée de 4 827 millions d'euros au 31 décembre 2001 à 4 405 millions d'euros au 30 juin 2002.
Au 30 juin 2002, le Groupe a exercé son option de vente du solde des activités brassicoles européennes à Scottish & Newcastle, qui se traduira par l'encaissement d'un montant de l'ordre de 2,2 milliards d'euros au 30 septembre 2002 et une réduction significative de l'endettement du Groupe. 

Le Groupe a procédé a des rachats d'actions propres pour 315 millions d'euros au premier semestre.

o o O o o

Les performances du premier semestre, en ligne avec les objectifs internes de DANONE, permettent au Groupe de confirmer ses objectifs pour l'exercice 2002. La croissance organique du chiffre d'affaires devrait être d'au moins + 5,2% et la progression de la marge opérationnelle comprise entre 40 et 50 points de base.
Le résultat net du Groupe devrait être très largement positif sur l'ensemble de l'année 2002, compte tenu de la prise en compte au second semestre de la plus-value générée dans le cadre de la finalisation du désengagement de la Bière en Europe (1,5 milliards d'euros net d'impôts).

o o O o o

Les résultats définitifs du premier semestre ainsi que les ventes des 9 premiers mois 2002 seront publiés le 17 octobre 2002