PARTAGER
View printer-friendly versionA+A-

Communiqués de presse

Printer Friendly Version Visualiser une version facile à imprimer
« Retour
17/04/12
Chiffre d'affaires du 1er trimestre 2012
 
 


Bon début d'année : croissance organique de +6,9%
au premier trimestre

Objectifs 2012 confirmés

 

  • Croissance du chiffre d'affaires au premier trimestre 2012 de +7,6% en données historiques, et de +6,9% en données comparables[1]
  • Progression des volumes en ligne avec le trimestre précédent à +2,2%[2]
  • Toutes les divisions et toutes les régions sont en croissance
  • Objectifs 2012 confirmés

 

[1] Voir page 6 la définition des indicateurs financiers non définis par les normes IFRS
[2] En données comparables (voir définition page 6)

 

 

Commentaire du Président

 

"L'année 2012 a bien démarré pour Danone avec une croissance solide de notre chiffre d'affaires de 6,9%, reflet d'un groupe parfaitement concentré sur ses priorités.
Nous continuons activement la construction de nos pays de croissance. Dans ce domaine, la dynamique de l'Asie et de l'Amérique Latine se poursuit sur un rythme rapide tandis qu'en Russie et aux Etats-Unis, nos plans d'actions donnent déjà de premiers signes positifs visibles, confirmant un retour à la croissance sur ces marchés.
En Europe, où les tendances de consommation restent difficiles, en particulier dans les pays du Sud, nous sommes focalisés sur le soutien à nos marques et à nos catégories.
La dynamique de nos moteurs de croissance, la force de nos marques, ainsi que la mobilisation et l'engagement des équipes partout dans le monde continuent à me rendre confiant et nous permettent de confirmer nos objectifs 2012."

 

 

Chiffre d'affaires par pôle d'activité et par zone géographique au premier trimestre 2012

 

En millions d'euros

T1 11

T1 12

Variation [1]

Croissance volumes[1]

 

PAR PÔLE

 

 

 

 

 

Produits Laitiers Frais

2 851

2 960

+3,8%

-0,1%

 

Eaux

718

841

+16,4%

+7,7%

 

Nutrition Infantile

910

1 014

+9,0%

+3,8%

 

Nutrition Médicale

278

302

+6,4%

+7,1%

 

PAR ZONE GEOGRAPHIQUE

 

 

 

 

 

Europe

2 697

2 710

+0,9%

-2,4%

 

Asie

661

829

+19,4%

+14,5%

 

Reste du monde

1 399

1 578

+12,7%

+4,3%

 

 

 

 

 

 

 

Groupe

4 757

5 117

+6,9%

+2,2%

 

[1] en données comparables  - Voir page 6 la définition des indicateurs financiers non définis par les normes IFRS

 

Chiffre d'affaires – Premier trimestre 2012

Le chiffre d'affaires consolidé a progressé de +7,6% à 5 117 millions d'euros au premier trimestre 2012. Hors effets de variation de la base de comparaison, dont la variation des taux de change et du périmètre de consolidation, le chiffre d'affaires a progressé de +6,9 %. Cette croissance organique résulte d'une croissance des volumes de +2,2% et d'une progression en valeur de +4,7%.

Les effets de change de +1,1% traduisent l'impact favorable de l'évolution de certaines devises, dont le yuan chinois et le dollar américain.

 

Produits Laitiers Frais
Le chiffre d'affaires du pôle Produits Laitiers Frais a progressé de +3,8% en données comparables au premier trimestre 2012, s'appuyant sur des volumes stables à -0,1% et sur une croissance en valeur de +3,9%.

La croissance en valeur continue de bénéficier des hausses de prix compétitives qui avaient été appliquées dans la première partie de l'année 2011 dans une majorité de pays.

L'Amérique Latine et la zone Afrique-Moyen-Orient restent extrêmement dynamiques, maintenant leur croissance à deux chiffres, tandis que l'Europe décline légèrement ce trimestre, impactée par une situation dégradée en Europe du Sud.

Dans la zone CEI et aux Etats-Unis, les plans d'actions mis en place commencent à porter leurs fruits et les ventes progressent ce trimestre en volume comme en valeur.

Dans la zone CEI, les volumes sont maintenant stabilisés pour la première fois depuis 4 trimestres, tandis que l'effet des hausses de prix de la fin 2010 et du début 2011 commence à s'estomper. Après une année 2011 dédiée à l'amélioration de la profitabilité, à l'intégration des équipes et à la segmentation du portefeuille, Danone-Unimilk s'est focalisé depuis le premier trimestre sur l'activation de ses marques clés. La marque Prostokvashino est le premier contributeur à la croissance de la zone.

Aux Etats-Unis, la marque Oikos a continué à gagner des parts de marché sur le segment très dynamique du yaourt grec, consolidant ainsi la position de leader de Danone sur l'ensemble de la catégorie des produits laitiers frais.

 

Eaux
Le pôle Eaux a de nouveau réalisé une très forte performance, avec une hausse du chiffre d'affaires de +16,4% en données comparables, équilibrée entre une croissance en volume de +7,7% et un effet prix/mix de +8,7%.

La progression des volumes s'appuie sur les tendances solides de la division : le dynamisme des pays émergents, et des pays matures qui restent solides malgré la base de comparaison difficile au Japon sur l'ensemble du premier semestre 2011.

La forte croissance en valeur continue de bénéficier de l'effet des hausses de prix passées depuis le second trimestre 2011, principalement dans les pays émergents, ainsi que de l'effet mix lié aux aquadrinks.

 

Nutrition Infantile
Le pôle Nutrition Infantile a maintenu une bonne dynamique avec un chiffre d'affaires en progression de +9,0 % en données comparables au premier trimestre 2012, en dépit de l'impact défavorable de la date du nouvel an chinois par rapport à l'année précédente. Cette croissance se décompose en une croissance en volume de +3,8% et une croissance en valeur de +5,2%.

Le segment des laits de croissance a poursuivi sa progression à deux chiffres, tandis que la catégorie « alimentation diversifiée » est en déclin.

La forte croissance en valeur se répartit de manière équilibrée entre d'une part le mix favorable de la croissance, en termes de produits et de géographies, et d'autre part l'effet des hausses de prix pratiquées au cours des 12 derniers mois.

Toutes les régions sont en progression, l'Asie, le Moyen-Orient, la Turquie et le Royaume-Uni restant les premiers moteurs de la division.

 

Nutrition Médicale
Le chiffre d'affaires du pôle Nutrition Médicale a progressé de +6,4% en données comparables au premier trimestre 2012, tiré par les volumes (+7,1%).

A l'instar du précédent trimestre, les principaux contributeurs à cette croissance sont la Chine, le Brésil, la Turquie, le Royaume-Uni et les Pays-Bas.

Le début de l'année est en revanche marqué par des conditions de marché difficiles en Europe du Sud d'une part, et par un phénomène de déstockage dans la distribution en Amérique du Nord d'autre part.


Perspectives financières 2012

La dynamique de croissance de Danone sur le premier trimestre 2012 permet au Groupe de réitérer ses prévisions.

Le Groupe prend pour hypothèse pour 2012 un contexte macro-économique sans amélioration ni dégradation significative par rapport au second semestre de 2011 :

  • tendances de consommation toujours difficiles en Europe de l'Ouest,
  • maintien des prix des matières premières à des niveaux similaires à ceux de la fin de l'année 2011, se traduisant par une inflation de nos coûts des matières premières toujours élevée au premier semestre et de l'ordre de 5% sur l'ensemble de l'année.

Dans ce contexte, les priorités du Groupe resteront les mêmes : le développement de ses catégories, un investissement soutenu dans les pays à fort potentiel, en particulier les pays dits « MICRUB[3] », et le soutien de ses activités et de ses marques en Europe de l'Ouest.

Fort de son expérience en 2010 et 2011, Danone continuera à gérer les hausses et la volatilité du coût des matières premières au moyen d'une productivité soutenue, et par le biais d'une politique tarifaire sélective lui permettant de maintenir sa compétitivité.

Au total, Danone vise donc pour 2012 :

  • une croissance de son chiffre d'affaires[1] de 5% à 7%, en données comparables[2]
  • une marge opérationnelle courante stable en données comparables[2]
  • un free cash-flow[2] toujours en croissance, atteignant 2 milliards d'euros

 

[1] Chiffre d'affaires net
[2] Voir page 6 la définition des indicateurs financiers non définis par les normes IFRS
[3] Mexique, Indonésie, Chine, Russie, USA, Brésil

 

 

 

Une diffusion en direct de la conférence téléphonique à destination des analystes et des investisseurs sera disponible à 9h00 ce mardi 17 avril 2012.  Le support de la présentation est disponible sur le site (www.finance.danone.com) à partir de 7h30 ce jour.

 

 

DECLARATIONS DE NATURE PREVISIONNELLE

Ce communiqué contient des déclarations de nature prévisionnelle concernant Danone. Bien que Danone estime que ces déclarations reposent sur des hypothèses raisonnables, elles comportent de nombreux risques et incertitudes, et en conséquence les résultats réels pourront différer significativement de ceux attendus. Pour une description plus détaillée de ces risques et incertitudes, il convient notamment de se référer au document de référence de Danone (section « Facteurs de risques », disponible sur www.danone.com).


ANNEXE – Ventilation du chiffre d'affaires

 

Premier Trimestre

En millions d'€

2011

2012

PAR PÔLE

 

 

Produits Laitiers Frais

2 851

2 960

Eaux

718

841

Nutrition Infantile

910

1 014

Nutrition Médicale

278

302

PAR ZONE GEOGRAPHIQUE

 

 

Europe

2 697

2 710

Asie

661

829

Reste du monde

1 399

1 578

 

 

 

Groupe

4 757

5 117

 

 

Premier Trimestre 2012

En millions d'€

Variation historique

Variation en données comparables
[1]

PAR PÔLE

 

 

Produits Laitiers Frais

+3,8%

+3,8%

Eaux

+17,1%

+16,4%

Nutrition Infantile

+11,4%

+9,0%

Nutrition Médicale

+8,3%

+6,4%

PAR ZONE GÉOGRAPHIQUE

 

 

Europe

+0,5%

+0,9%

Asie

+25,4%

+19,4%

Reste du monde

+12,8%

+12,7%

 

 

 

Groupe

+7,6%

+6,9%

[1] Voir page 6 la définition des indicateurs financiers non définis par les normes IFRS


ANNEXE – Indicateurs financiers non définis par les normes IFRS

 

Le Groupe communique sur des indicateurs financiers non définis par les normes IFRS et qui sont calculés de la façon suivante :

Les variations en données comparables du chiffre d'affaires net, du résultat opérationnel courant, de la marge opérationnelle courante et du résultat net courant – Part du Groupe excluent essentiellement l'impact (i) des variations de taux de change en calculant les indicateurs de l'exercice considéré et ceux de l'exercice précédent sur la base de taux de change identiques (le taux de change utilisé est un taux annuel prévisionnel déterminé par le Groupe pour l'exercice considéré et appliqué aux deux exercices) et (ii) des variations de périmètre en calculant les indicateurs de l'exercice précédent sur la base du périmètre de consolidation de l'exercice considéré.
Le résultat opérationnel courant correspond au résultat opérationnel du Groupe avant prise en compte des Autres produits et charges opérationnels. En application de la recommandation 2009-R.03 du CNC « relative au format des états financiers des entreprises sous référentiel comptable international », les Autres produits et charges opérationnels comprennent des éléments significatifs qui, en raison de leur nature et de leur caractère inhabituel, ne peuvent être considérés comme inhérents à l'activité courante du Groupe. Ils incluent principalement les plus ou moins-value de cession d'activités et de participations consolidées, les dépréciations d'écarts d'acquisition, des coûts significatifs relatifs à des restructurations stratégiques et des acquisitions majeures ainsi que les coûts (encourus ou estimés) liés à des litiges majeurs. Par ailleurs, depuis la mise en œuvre de la norme IFRS3 Révisée sur les Regroupements d'entreprises, les Autres produits et charges opérationnels incluent également les frais d'acquisitions des sociétés dont le Groupe prend le contrôle.
La marge opérationnelle courante correspond au ratio résultat opérationnel courant sur le chiffre d'affaires net.

Le Free-Cash-Flow représente le solde de la trésorerie provenant de l'exploitation après prise en compte des investissements industriels nets de cession et avant prise en compte des frais d'acquisitions des sociétés dont le Groupe prend le contrôle (depuis la mise en œuvre de la norme IFRS3 Révisée sur les Regroupements d'entreprises).